• Ruban de L'amour ( fini )

    CC alors ceci est l'histoire pour le concour de Manaba-chan 

    Sarah-Sakura

     n'hésitez pas à participer , le concour se ferme le 29 septembre

     

    Ruban de L'amour

  •  

     

    Quand vous me voyez dans la rue , vous ne savez pas qui je suis .

    Comment dire , je suis une simple fille , "normale" .

    Je ne suis ni laide ni belle , je ne suis ni idiote ni intelligente , je ne suis ni sportive ni athlétique , ni gentille ni méchante 

    J'ai des cheveux roux mi long que j'attache toujours en chignon , j'ai les yeux de couleur ambre , j'ai un signe tatoué sur mon épaule gauche.

    Je suis le genre de fille qui ne croit pas aux contes de fées .

    Vous savez " la belle demoiselle sans rien de particulié à part sa gentillesse, rencontre le prince d'un beau royaume .... et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants "

    Je n'y crois pas , ce sont des balivernes . Des histoires racontées aux enfants pour ne pas qu'ils aient peur du monde qui les entoure

    Vous allez me demander comment j'en suis arrivée là , disons que je viens de me faire plaquer 3 jours avant mon mariage par mon fiancé , je suis sans emploi et pratiquement à la rue , donc vous voyez les contes de fées je n'y crois pas .

    Si ils existent vraiment, je me demande où il est, le prince, et surtout à quelle étape j'en suis .

    Je crois que je suis au début , au tout tout tout début de l'histoire et que la fin et très très très loin  .

    Mais à quoi je pense , je n'aurais sans doute aucune histoire comme ça . 

    En ce moment je suis sur un banc dans le parc , et je le regarde . 

    MON RUBAN 

    Cette fois encore vous allez me demander pourquoi moi,  une jeune femme mature, porte encore un ruban ; la réponse est simple , c'est le dernier souvenir de ma mère . 

    Peu avant qu'elle ne parte , elle me l'avait donné , ce ruban en forme de nœud papillon rouge à pois blancs .

    Elle m'avait dit qu'elle le portait depuis le jour où je suis née .

    Et c'était important pour elle que ....

    Venu d'un coup un vent violent se déclare et emporte mon ruban loin de moi

    Je lui cours après jusqu'à ce que je percute quelqu'un

     

    ??? - excusez moi , je ne vous avez pas vu

    Moi - non c'est moi 

     

    Je le regardais cette homme en face de moi , il devait à peu près avoir mon âge , il était un peu musclé mais pas trop , il était blond mais ce qui m'a le plus bouleversé, ce sont ses yeux bleu , deux beau yeux d'un bleu profond , on aurait dit un océan qui se déroulait devant moi  et sa voix avait un ton magique

    Non ne pense pas à ça . je regarde par terre à la recherche du nœud .

     

    ??? - est-ce ceci que vous cherchez ?

     

    Dans sa main , je vois mon ruban , je lui fis un sourire et je le pris .

    Nos mains se sont frôlées , la sienne est chaude , très chaude par ce temps d'hiver

    Je rougis un peu

     

    Moi - Oui merci beaucoup

    ??? - je vous en pris

     

    Un silence s'installe alors entre nous , il n'est pas gêné , c'était un silence chaleureux . 

    Nous nous regardions comme si nous avions trouvé un petit chaton en pleine rue et qu'on ne voulait pas le laisser partir . 

    Mais mon alarme me ramena à la réalité . C'est vrai j'ai un rendez-vous pour être serveuse dans un café et vu ma situation c'est une chance en or . 

     

    Moi - désolé , il va falloir que j'y aille 

     

    je commencais à partir quand il attrapa mon bras . 

     

    ??? - pourrions nous nous revoir ?

    Moi - je ne pense pas que ce soit une bonne idée 

    ??? -  moi je crois le contraire 

    Moi - je viens à peine de vous rencontrer , je ne peux pas vous donner mon numéro de téléphone 

    ??? - excusez moi ; je manque à tous mes devoirs , mon nom est Steven . Steven Macalistère . Ravi de vous rencontrer belle princesse ( et lui fit un baise main ) 

     

    Je rougis . dois-je lui dire mon nom , je ne le sais pas mais je ne risque pas grand chose 

     

    Moi - Nakagima , Nakagima Amélia 

     

    Sur ces mots je partis à mon entretien , mais je peux m'empêcher de me retourner et je le vois sourire , d'un beau et magnifique sourire . 

    On dirait la rencontre du destin . Non je pense à n'importe quoi , les contes de fée n'excitent pas , si ça se trouve je ne vais jamais le revoir 

    Enfin c'est ce que je pensais 

     

    ..................................................................................

     

     J'ai eu mon travail , ouf , j'ai eu de la chance sur ce coup là . 

    Je servis mon client et je partis au comptoir où je vois un grand blond qui attire mon attention  ( comme toutes les femmes présentes ici ) 

    je n'y crois pas, c'était lui 

     

    Steven - bonjour Amélia 

    moi - salut 

    Steven - vous allez bien ?

    Moi - oui mais je ne suis pas si vieille , vous pouvez me tutoyer 

    Steven - à la condition que vous fassiez de même 

    Moi - très bien, qu'est ce que je peux vous ... te servir ?

    Steven - un café 

    Moi - et c'est parti pour un café 

     

    Je l'ai revu , non ça doit être une coïncidence , mais il se rappelle de mon nom , je suis contente , être contente c'est vraiment bien car je ne le suis pas souvent .

     

    ......................................................................................

     

     Il est venu à chaque fois que j’étais de service , ça fait exactement 1 mois que je l'ai rencontré .

    A  chaque fois que je finis tard, il me raccompagne devant mon immeuble

    Je ne sais pas pourquoi il fait ça .

    Je lui ai jamais donné mon numéro de téléphone .

    Pourtant il me le demande à chaque fois .

     

    Toutes mes collègues et les clientes sont jalouses 

    je ne vois pas pourquoi , c'est pas comme si il était super beaux ou qu'il soit intelligent ou que ses yeux sont de saphirs

    Non je ne tombe pas amoureuse , il y à que dans les contes de fées qu'on tombe amoureuse

     

    Moi - laisse moi deviner , comme d'habitude  ?

    Steven - oui s'il te plait 

    Moi - ça arrive 

    Steven - très bien ,alors tu vas me le donner ?

    Moi - de quoi ?

    Steven - ton numéro de téléphone 

    Moi - et pourquoi devrais-je te le donner ?

    Steven - il n'y a aucune raison , à part le fait que je veux entendre ta voix en dehors du boulot 

    Moi en rougissant - en parlant de boulot , tu ne travaille pas ?

    Steven - si, mais je suis mon propre patron , donc je peux choisir mes horaires 

    Moi en lui passant son café- tu viens de me donner une raison de ne pas te le passer 

    Steven- pourtant j'en serais honoré de l'avoir 

    Moi - oui , c'est la fin de mon service , il faut que je parte 

     

    Je m’apprêtais à partir quand je pris mon stylo et son papier et je lui ai donner mon numéro

    Je sortis très vite du café sans me retourner

    J'espère que je n'ai pas fait d'erreur en le lui donnant

     

    ........................................................

     

    le lendemain

     

    je venais de finir mon travail et j’étais inquiète , il n'est pas venu 

    j'espère que rien ne lui est arrivé, à part si ...

    J'en étais sur , il s'est moqué de moi , non mais je m'attendais à quoi , je suis vraiment nul....

    J'essaye de retenir mes larmes quand mon appareil de malheur sonna 

     

    Moi - allô 

    ??? - bonjour Amélia ... comment vas tu , excuses moi de ne pas être venu aujourd'hui mais j'avais un rendez vous 

    Moi -ha ok 

    Steven - es-tu libre ce soir ?

    Moi - normalement pourquoi  ?

    Steven - je voudrais te montrer mon endroit secret 

    Moi - et pourquoi avec moi ?

    Steven - tu es une amie chère à mon cœur , alors tu veux bien ?

    Moi - ouais peut être que je viendrais

    Steven - super , je viens te chercher à 19 h mais habilles toi chaudement

    Moi - attends je ...  

     

    il a raccroché .

    J'étais contente mais j'étais anxieuse par rapport à ce soir .

    non calmes toi , c'est juste une sortie entre 2 amis

    Zen ,Zen  

     

    La soirée arriva , je le trouvais devant chez moi et il m’emmena à la patinoire

    La patinoire cela doit faire plus de 10 ans que je ne suis pas venu ici

    Je dois faire un sourire idiot d'une fillette de 6 ans vu sa réaction

     

    Steven en rigolant un peu - je suis heureux de ne pas m’être trompé en t'amenant ici

    Moi gênée - désolé  

    Steven - ne le sois pas au contraire , ton sourire est aussi magnifique qu'une des 7 merveilles du monde 

    Moi rouge comme une tomate - si tu le dis

     

    Nous avons patiné pendant des heures car quand je suis rentrée il était très tard . 

    Nous étions devant chez moi 

     

    Moi - Merci , j'ai passé une excellente journée 

    Steven - C'est plutôt à moi de te remercier de m'avoir accordé de ton temps ........... Pourra t’ont remettre ça ?

    Moi - serait est-ce une invitation à sortir ?

    Steven - oui 

    Moi -.............. surement 

     

    Je l'embrasse sur la joue et je m'enferme chez moi .

    je m'effondre sur la porte , mes joues en feu .

    J'ai accepté de devenir sa petite amie 

    ouah 

    Non attends calme toi , tu vas trop vite 

    Si ça se trouve ça ne durera pas plus de 3 semaines 

     

    Mais une fois encore , le destin me joue des tours 

     

    ...........................................................................

     

    3 ans 5 mois 2 semaines 4 jours 12 heures et 58 minutes 

    ça fait exactement 3 ans 5 mois 2 semaines 4 jours 12 heures et 58 minutes que nous nous sommes rencontré

    3 ans

    3 ans que nous sortons ensemble

    3 ans que nous nous sommes dit " je t'aime" 

     

    3 ans que nous nous connaissons par cœur , 3 ans que nous nous sommes révélé a l'autre . 

    3 ans 5 mois 2 semaines 4 jours 12 heures et 58 minutes que le destin c'est mit en marche 

     et c'est ce fameux jour où j'ai commencé à croire encore plus fort . 

     

    Pour fêter cela , il m'a invité dans un de nos restaurants préférés près de la plage  . 

    Après le déjeuner , nous nous sommes baladé sur la plage déserte , en faisant notre petit rituel 

    Je mange une glace pistache chocolat , mes pieds nus qui se font dévorer par la mer , mes chaussures à la main , mais le principale de tous :

    Lui , lui qui me souri d'un sourire chaleureux que seule moi pouvais voir et ses bras qui me serrent d'une étreinte protectrice et réconfortante .  

    Mais cette fois ci , il avait l'air sérieux et nerveux .

    J'ai cru que tous était fini , qu'il allait me dire qu'il ne m'aimait plus, qu'il ne m'a jamais aimé, comme cet homme .... 

     

    Steven - Amélia 

     

    Je me retourne pour lui faire face 

     

    Amélia - O..Oui 

    Steven - j'ai un truc très important à te dire , qui pourrait changer nos vies

     

    J'en étais sur , il va partir . 

    Je fus coupée dans mes pensées par lui se mettant à genoux devant moi 

     

    Steven - Amélia , ce fameux jour où nous nous sommes rencontré tu m'a sauvé la vie , dans tes yeux de lynx , j'ai vu ma vie défiler , mais cette vie était des rêves futurs avec toi . Depuis ce jour , j'ai eu envie de te voir rire , de te voir sourire , de te redonner un éclat perdue entre toi et moi . Depuis ce jour , ma vie sans toi me semble impossible , je veux fonder une famille avec toi c'est pour cela que je voudrais que tu me fasses une faveur . Nakagima Amélia me ferriez vous l'honneur de me supporter le reste de votre vie , en devenant ma femme ?

     

    J'étais en larmes . 

    J'ai cru que personne ne me redemanderait cela un jour .

    Mes jambes sont tombées et je le serrais dans mes bras

     

    Moi à peine audible - oui

     

    Steven me souri et me passa la bague en diamant au doigt .

     

    ...............................................................

     

    Il y a 4 ans 5 mois 2 semaine 4 jours 12 heures et 58 minutes ; je ne croyais pas aux contes de fée .

    Il y a 4 ans 5 mois 2 semaines 4 jours 12 heures et 58 minutes ; je ne croyais pas à  " la belle demoiselle sans rien de particulier à part sa gentillesse, rencontre le prince d'un beau royaume .... et il vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants "

    Il y a 4 ans 5 mois 2 semaines 4 jours 12 heures et 58 minutes , mon ruban s'est envolé

    Il y a 4 ans 5 mois 2 semaines 4 jours 12 heures et 58 minutes , j'ai rencontré l'homme de ma vie 

    Dans 2 minutes je serais près de lui , pour la vie 

    Maman je te l'avais promis , je le porte en ce moment même , devant la porte de l'église

    Tu avais raison quand tu disais que ce petit objet scellerait mon destin  à tout jamais 

     

    Et c'est dans l'allée que je le pris en main, mon destin 

    Les coïncidences n'excitent pas .

    Les contes de fée son réels  .

    Sauf qu'ils ne finissent pas par " il vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants " , non , ça ne se termine pas

    Les contes sont le commencement d'un épilogue sans fin dont même le temps ne peut prendre fin .

     

     

    FIN 


    votre commentaire